Cosmétique responsable : les cosmétiques frais ont tout bon !

Les cosmétiques frais, ce sont ces produits naturels, composés de fruits et de légumes de saison, qui sont ultra efficaces pour la peau. Et ce n’est pas tout : ils font aussi du bien à la planète… Une bonne raison de leur dire « merci » !

Les cosmétiques frais, des cosmétiques certifiés bio

Depuis de nombreuses années déjà, les cosmétiques font l’objet d’inquiétudes et de critiques autour des substances qu’ils contiennent. Ils sont nombreux aujourd’hui à se dire bio, naturels, green… Et malheureusement ils ont le droit de le faire ! Même la « vraie » cosmétique bio, c’est-à-dire celle certifiée par un label, contient aussi des composants chimiques de synthèse : elle est formulée à base de 95% d’ingrédients naturels, mais elle peut tout à fait n’avoir que 20% (et quelquefois même 10%) de composants biologiques. Alors comment faire des cosmétiques bons pour la peau et respectueux de la planète ?

Le point de vue de Freedge Beauty > Pour la marque française de cosmétiques frais, aucune inquiétude : elle est à la fois naturelle ET bio. En effet, la totalité de ses produits est naturelle puisqu’ils sont composés uniquement d’ingrédients qui viennent de la nature : des nutriments issus de végétaux frais, des émulsionnants conçus à partir d’algues, du sucre fermenté comme épaississant, du radis pour la conservation… Mais comme tout ce qui est naturel n’est pas nécessairement bio (car la loi n’exige pas un taux minimum d’ingrédients naturels), le label AB (Agriculture Biologique, le plus connu) permet de garantir que, en plus d’être naturels, les cosmétiques Freedge Beauty sont aussi bio.

Les cosmétiques frais, des produits made in France

Une marque éco-responsable n’a pas d’autre alternative que de fabriquer ses produits en France. En diminuant la distance des transports, on réduit l’impact écologique, et bien évidemment l’empreinte carbone : un bon geste qui permet de préserver l’environnement. Mais pas que… Certaines marques vont plus loin : comme le « made in France » assure que le produit est conçu en France, mais pas que ses matières premières viennent bien de l’hexagone, elles font le choix de ne s’engager qu’avec des fournisseurs locaux.  

Le point de vue de Freedge Beauty > Difficile de composer avec des produits ultra-frais en se fournissant à l’étranger et en imposant plusieurs heures, voir jours, de transport à ses ingrédients ! Non, les fruits et légumes utilisés par Freedge Beauty sont français : l’aloe vera vient de Pouldreuzic (Finistère), le melon de Vergèze (Gard), le concombre d’Entressen (Bouches-du-Rhône)… Même l’emballage et les cartons d’expédition proviennent de fournisseurs français !

Les cosmétiques frais, des cosmétiques zéro déchet

Un dernier critère primordial pour une cosmétique éco-responsable concerne le conditionnement du produit. Aujourd’hui, beaucoup d’emballages sont encore en plastique et les conséquences sur la préservation de l’éco-système sont désastreuses. Dans une démarche éthique, on privilégie les cosmétiques éco-conçus, c’est-à-dire ceux qui, dès leur conception, ont fait l’objet d’une démarche de protection de l’environnement. 

Le point de vue de Freedge Beauty > Côté emballage, la marque a fait le choix du zéro-plastique avec un objectif zéro-déchet : les pots et les flacons sont en verre recyclé, ce qui signifie qu’ils ne contiennent aucune substance chimique, qu’ils sont recyclables et surtout qu’ils sont réutilisables à l’infini. D’ailleurs, une fois le produit fini, on renvoie facilement et simplement le contenant qui sera nettoyé, puis remplis à nouveau. Freedge Beauty a aussi fait le choix de ne pas avoir de suremballage qui finit directement dans la poubelle. La marque va encore plus loin : même la box dans laquelle sont envoyés les produits est optimisée ! Outre le fait qu’elle rentre pile poil dans la boîte aux lettres pour arriver directement à domicile, elle peut avoir une seconde vie si vous l’utilisez pour renvoyer les contenants vides… À bon entendeur !

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés