Peau déshydratée : quel démaquillant est fait pour moi ?

Les peaux déshydratées ont des besoins particuliers qu’il ne faut pas négliger. Il leur faut des soins qui comblent ce manque d’eau et qui leur offre un véritable shoot d’hydratation. Et ça vaut aussi pour le démaquillant !


Une peau déshydratée est une peau qui a soif : lui donner ce dont elle a besoin est primordial pour garder une peau en bonne santé et belle le plus longtemps possible.


Peau déshydratée : les signes à identifier

Pour traiter une peau déshydratée et lui apporter ce dont elle a besoin, encore faut-il savoir exactement de quoi il s’agit et comment la reconnaître. Une peau bien hydratée, c’est simple : c’est la peau de bébé que l’on a toutes jusqu’à 20 ans ! Tonique, souple, ferme, elle affiche une teneur en eau épidermique de 10 à 15 %. C’est plus tard que les choses se gâtent… Si votre peau tiraille après la douche, se froisse quand on la pince, est rêche au toucher, réagit à la moindre occasion par des rougeurs, des démangeaisons ou des irritations, si votre teint est terne, alors aucun doute n’est permis : votre peau est bel et bien en manque d’hydratation

 

Peau déshydratée et peau sèche : les différences

Une peau déshydratée n’est pas un type de peau, c’est davantage un état de la peau qui peut apparaître sur les peaux sèches comme sur les peaux grasses. Ainsi, une peau déshydratée manque d’eau, alors qu’une peau sèche manque de lipide : elle ne produit pas assez de sébum et s’assèche vitesse grand V. Ce sont deux problématiques cutanées différentes et il faut bien les différencier pour pouvoir adapter sa routine beauté.

 

Peau déshydratée : les causes

Les facteurs à l’origine d’une peau en manque d’hydratation sont nombreux : ils peuvent être environnementaux (froid, chaleur, humidité, vent, pollution, UV…), externes (tabac, alcool), émotionnels (stress, fatigue), médicamenteux (traitements anti-acnéique ou contre le cholestérol)… Et ce n’est pas tout : les soins que l’on utilise au quotidien peuvent être composés de substances novices qui sont trop agressives, trop décapantes, trop occlusives et desséchantes. Toutes ces causes altèrent le film hydrolipidique qui ne joue plus son rôle de protecteur de l’épiderme et qui laisse l’eau s’évaporer. Mais pas ne panique, les effets sont réversibles et, bon point, même plutôt rapidement !


Peau déshydratée : l’importance du démaquillant

Pour soulager une peau en manque d’hydratation, le choix d’un bon nettoyant pour peau déshydratée et des gestes de nettoyage adaptés sont indispensables. Dans la jungle des démaquillants, lequel choisir ?

Soyons fermes : les peaux déshydratées doivent oublier les eaux micellaires. Leur formule est trop décapante et entraîne une surproduction de sébum qui graisse la peau, tout en ne s’occupant pas du manque d’eau de l’épiderme. On met aussi de côté les gels nettoyants, même ceux pour peaux sèches ou sensibles, qui risquent de déséquilibrer le film hydrolipidique, tout comme les lingettes démaquillantes.

Le sésame pour les peaux déshydratées, c’est l’huile ou le baume démaquillant ! Cette texture onctueuse permet d’éliminer le make-up ou les impuretés accumulées pendant la journée, mais aussi l’excès de sébum, sans irriter la peau et tout en préservant le film hydrolipidique.

Chez Freedge Beauty, le Baume démaquillant bio prend soin des peaux déshydratées avec des ingrédients 100 % naturels (du macérat de pulpe de carottes !) et une texture douce qui se transforme en une huile soyeuse dès l’application. On l’applique du bout des doigts, pour éviter le coton qui pourrait irriter et abîmer la barrière hydrolipidique, on masse délicatement, même les zones fragiles des yeux et des lèvres et on rince à l’eau tiède. Au contact de l’eau, l’huile se transforme en émulsion laiteuse.

Cliquez ici pour découvrir notre baumehttps://www.freedgebeauty.com/products/baume-demaquillant-jadore

 

Peau déshydratée : les bons gestes au quotidien

Si adopter une nouvelle routine beauté plus adaptée aux besoins de votre peau est nécessaire, on ne s’arrête pas en si bon chemin !

Au quotidien, il est important de mettre en place de petits gestes qui feront du bien à votre peau déshydratée : on veille aux apports hydriques journaliers et on boit au minimum 1,5 litre d’eau chaque jour, on évite les pièces surchauffées ou, au contraire, climatisées qui accélèrent l’évaporation de l’eau, on se protège du grand froid ou lors d’exposition aux UV.

Avec tous ces conseils, votre peau va rapidement retrouver tout le confort et l’éclat qu’elle mérite !

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés