Ciel, des produits chimiques dans ma crème visage !

Beaucoup de cosmétiques sont aujourd’hui pointés du doigt : des ingrédients nocifs pour notre santé, mais aussi pour la planète entreraient dans leur composition. Doit-on tout mettre à la poubelle pour autant ?

Produits chimiques sur liste rouge

BHA, triclosan, benzophenone, paraben, phénoxyéthanol, silicone, sulfate, dioxyde de titane, sel d’aluminium, … Avouons-le : on ne sait pas vraiment ce que c’est, ni ce qui se cache derrière ces appellations un peu barbares. Et on s’en ficherait un peu si ces ingrédients ne se trouvaient pas dans la composition de nombreux cosmétiques que l’on utilise au quotidien : crème, huile, sérum, contour des yeux, shampooing, déodorant… Issus pour la plupart de l’industrie pétrochimique, ils sont très largement décriés par les consommateurs et par une partie de la communauté scientifique. Ils sont accusés d’être perturbateurs endocrinien, cancérigènes, polluants  – la liste n’est pas exhaustive – et ils seraient nocifs pour la santé ou néfastes pour l’environnement. 

Les produits chimiques = nocifs pour la peau

Nous sommes bien nombreux à appliquer sur notre peau des soins contenant ces actifs dits toxiques. Faut-il tout jeter pour autant ? Le sujet est, en réalité, très controversé : aucune étude n’a été réalisée à ce jour pour estimer les conséquences sur le très long terme de ces ingrédients chimiques. On sait que, pour atteindre le sang, les produits devraient pénétrer plusieurs couches de peau ce qui rend la dangerosité toute relative lorsqu’ils sont utilisés à petites doses. Il faudrait qu’ils soient appliqués de façon très rapprochée et à très haute dose pour créer un terrain qui favoriserait le développement de certaines maladies comme le cancer, le diabète ou qui pourrait avoir un impact sur la fertilité. En bref, ce n’est donc pas un produit utilisé isolément qui pose problème, mais plutôt la superposition des dizaines de produits – soient des centaines d’ingrédients – que nous utilisons au quotidien, matin et soir, qui explique que ces doses peuvent être atteintes rapidement. De plus, les peaux sensibles, fragiles, atopiques semblent réagir beaucoup plus facilement  face à certains ingrédients : rougeurs, boutons, eczéma, dermatite… La méfiance et la vigilance restent ainsi de mise !

Les produits chimiques = néfastes pour la planète

L’impact sur l’environnement est, quant à lui, plus facilement visible. Certains produits que l’on rince – gel douche, shampooing, gommage, dentifrice, masque - contiennent des ingrédients polluants qui se retrouvent dans les eaux usées. Ces particules sont si infimes qu’elles ne sont pas ou peu filtrées et finissent dans les océans. Or, la plupart d’entre elles ne sont pas biodégradables qui sont ingérés par des organismes aquatiques : un véritable désastre pour l’environnement. Une attention toute particulière pour la crème solaire : les filtres chimiques qu’elle contient et qui s’ajoutent aux ingrédients toxiques déjà cités sont absorbés par les massifs de corail et les détruisent. Saviez-vous que 25 % des espèces marines dépendent du corail ?

Les produits chimiques = tous toxiques ?

Et bien non : quasiment tout est chimie, même dans la nature ! Pour compliquer encore les choses, il faut bien faire la différence entre les ingrédients qui sont issus de la pétrochimie (et donc du pétrole qui est une ressource non renouvelable et polluante) et les ingrédients issus du végétal qui sont transformés avec des procédés de chimie verte pour réduire au maximum l’impact environnemental et obtenir majoritairement des molécules non controversées pour la santé. 

Des crèmes sans produit chimique 

Existe-t-il dans le commerce des crèmes sans ingrédients controversés ? Sans passer par le DIY ni avoir besoin d’une formation de petit chimiste ? Et bien oui : il faut faire le choix de soins qui soient à la fois bio ET naturels ! Les deux c’est mieux : les cosmétiques labellisés bio doivent contenir au moins 95% d’ingrédients naturels, mais ils peuvent quand même être sensibilisants pour la peau et les 5 % restants sont souvent issus de la pétrochimie. Mais les ingrédients naturels ne sont pas tous bons :  par exemple, les huiles essentielles peuvent être décriées, car elles contiennent des allergènes et certaines ne peuvent pas être utilisées par les femmes enceintes.

La cosmétique fraîche coche toutes les cases du bon élève : elle est bonne pour la peau et la planète, tout en étant hautement efficace. Ainsi, les produits Freedge Beauty sont 100% naturels, composés uniquement d’ingrédients qui viennent de la nature, réalisés avec des fruits et légumes bio de saison certifiés par le label AB et ils sont aussi végan et sans allergène. La nature et rien d’autre…

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés